LE DANGER


CROÎT


AVEC


L'USAGE

EN DIRECT DE NULLE PART:
CHEZ MOI!

Dans le puit espace-temps où je me suis perdu!
Il faut dire qu'il vient d'une source infatigable.
Qui puise son énergie dans la relativité.
Ce qui me donne la satisfaction d'être infini...

Je meurs
Je n'existe plus
J'existe
Je suis infini

Dans les flots éternels de ma pensée,
je m'inventes des mondes inaccessibles.
Je me blesse, je me détruis et je meurs...
Pour renaître d'une force indestructible.

Je meurs
Je n'existe plus
J'existe
Je suis infini

Je voudrais être de l'énergie pure et infinie!
Pour pouvoir me fondre dans les spasmes de l'émotion.
je perds tout le fil de la réalité,
ce qui fait l'incohérence de ma vie!

Je meurs
je n'existe plus
J'existe
Je suis infini


Frank Laliberté



FILS DE...

Machistes tortionnaires de clitoris
Glande de rocker à croix gammée
Conduisant des femmes sans permis
Le point J ? Oui c'est à t.v.a

Ô toi! Je t'impute ton nom à fils de...


Putréfaction d'acné en Trans am
Tête de pu que ta casquette sudiste a peine à contenir
Un spot de pisse que l'on peut sentir
Dissimuler sous ta bedaine flasque

Ô oui! Je T'impute ton nom à fils de...


Moustache crânante sous ta matraque
Ton autorité tu l'as bien assurée
En condamnant un chat à mort
Oui les chambres à gaz existent aussi à la s.p.c.a

Fils de...

Frank Laliberté

Un manteau de nuit recouvre
Maintenant ta petite vie.
Et je m'attacherais à toi pour que
Tu ne t'envoles pas.


J'allumerai pour toi deux ou trois bougie.
Autour de toi, autour de notre vie.


Quand la lune sera rouge je te rejoindrai.
Sombrant dans les étoiles.
Le ciel vaste tel la mer
Je m'y laisserai plonger.


Partir pour rien
Se maintenir bien
Devoir garder le lien
Regarder le tien




Julie


Page précédente Accueil Page suivante