David Wormäker


J'ai peur que la fin du monde
soit bien plate

À Brassens & Violette

Le grand Pan est mort par rot laconique
Des fleurs mutilées sont dans la coupe des autres
Les étoiles leur sont bulles de champagne
grasses & déchaînées

Ah, Magie! repeins nos gueules
de tes tétins au lait
bariolé picon & chocolat!
Des sens technicolor
sont aux aguets dans mes veines

J'aurai pas voyagé loin cet été
Juste assez pour en voir
des milliers vivre exangues
et crever vierges dans notre assiette
Revêtus & nourris du linceul
de leurs déjections

Assez pour avoir eu
les clés du désordre bien chaud
dans mes poches
À digestion d'absurde & de clémence

Assez pour avoir vu
la peur me lécher les doigts

Il nous existe tant de choses
que nous ne verrons jamais
Bercés par cette chose travestie en liberté
Qui baise nos culs comme nos main en murmurant
Ahora
Reste près de moi
Au grenier de ta maison de poupée
Les araigniées mangent des tartines
de Dantec pour déjeuner
À la cave
L'espace de ton dernier rêve
se fait fourrer par une Mercedes








LES ÉDITIONS
DES INTOUCHABLES

4674, rue de Bordeaux
Montréal, Québec
H2H 2A1
Téléphone: (514) 529-8708
Télécopieur: (514) 529-7780
intouchables@yahoo.com
www.lesintouchables.com


Page précédente Accueil Page suivante

David WormakerEmaildunkeyxiote@netscape.com