David Wormäker


X

Marcher vers soi
Un miroir idéal dans les poches

Croquer la fleur inquiétante
Qui pousse aux joyeux enterrements
Seulement quelques larmes en peau de serpentin



LA FIN DES UTOPIES
RIGHT NOW

Des bouteilles de verre en vitre
De l'eau en hydroxygène
Du bois en arbre
Du partout en friche
De la poésie en quark
De la laine en mouton
Du steak en cadavre
Un Dieu en néant
Des questions économiques en sophisme

ou alors

Des fées en contre-attaque
Des dieux en blasphèmes
Des morts en terre
Des cages en oxygène
Des banques en feu
Des bills en sang
Les animaux et les amoureux en liberté
Tous les maîtres en vieux souvenirs
Des fantasmes inconcevables en n'importe quoi
                                                       de palpable
De l'anarchie en rescousse dans toutes les
                                fleurs et les gratte-ciel
Les frontières cicatrisées
Les uniformes au dernier cri d'Éden
Les nouveaux humains: des dieux en convalescence

Mais la courageuse lucidité
Des obstacles à venir
Emballages-cadeau de verre pilé






LES RETOUR

Sale solitude pourtant salvatrice
tes oranges ont un goût de gun à mes lèvres présentes
j'avais oublié la froide morsure de caresses de miroir
la brûlure de mon sang
et la faiblesse de mon étreinte



Page précédente Accueil Page suivante

David WormakerEmaildunkeyxiote@netscape.com