AUTOPSIE

La haine nous allait bien
nous avions consommé
la terre de l'ennemi
corrigeant nos victoires

Ils nous avaient ordonné
de farcir le guêpier de pierres
et de gémissements tièdes

Le rite de nos lavements
guérison stérile
consolé à l'iode
et de bactéries pures

Je m'étais donné la mort
pareil à ces chiens
qui s'étranglent de désespoir

Du kan fa min kottkompass...
Men du kan inte och da menar
Jag inte fa mina slantar
Jag vill pilla i ditt geggveck.
Men du far aldrig nara slantar
Men du far suga min kottkompass
Men ick mina slantar.

M.J-M.O

Du lagade kottfarslimpa i koket
Jag satt naken under koksbordet&
Laste lektyr.
Grannen hade lanat din grillvante.
Jag sov for en vecka sen.
Tva framlingar kopulerade pa sidan nie
Kottfarsimpan fraste i ugnen.

M.O

Jag dog som en usling
&vaknade i nan annans gillesstuga
Jag paddlade sakta min kanot over
Heltackningsmattan.
Bakom en byra spelade ungdomarma
Fia med knuff.
Berusade av mask flyttade pjaserna
Sig sjalva.
Piccolon tog mina vaskor men
Lamnade kanoten at sitt ode.
Mitt nya rum hade vant sig vid
Ensamheten, i spegeln lyste mitt
Navelludd rott

M.O

(amis suèdois)

FLEURS D'INFINI

La mort coule à flot
La révolte percute l'affront
Pour l'absolu je tuerai à gage
Je baiserai ton dieu dollar
Paierai le crime de mes passions
Pour offrir en sacrifice l'ange impie
Mère nature pleure ses dires
Sans logique, ni haine
Elle ne donne ses réponses
Que pour subjuger la fuite
Ce qui boucle le cercle
Limiter l'ignorance
Pour se faire l'empathie
Dans un immense terrain vague
Je rêve de fleurs d'infini
Que vous mordillez à petit feu
Comme des dragons d'instinct
Forge le supplice déserteur
Aux trafics lunaires
Ou on donne ses opiums
Pour s'oblier au banc des accusés
Par effroi ou tempête de liberté
Mon coeur s'avoue meurtri
Pour complot démocratique
Abattez-moi je vous prie
Pour votre foi devenue loi
Pour vos télévision
Qui colporte mes songes
Par delà mes lumière
Et vos croix submergées


Page précédente Accueil Page suivante